Terres…

Immobiles (13)

Posted in Dépliement, Prose, Works in progress by dbourrion on 21 juin 2009

Héritages de nos morts, de veilles et de jachères, de chants et de terres mortes, de bois et de futaies, de rien et puis de nous, nous las au bord de nous, patients et comme mourants, vagabonds de nous-mêmes, cheminots du silence, laboureurs des collines, et sans grades et sans mains, sans histoire non plus, sans visages non plus, sans corps plus que la pierre, sans os et sans douleurs, héritiers de nos morts, enfants à fausses figures, fientes d’entre les fientes,  notre attente nous honore, et notre quête aussi, que nous menons sans cesse, à rebours de vous, qui là sans nous croiser, nous regardent quand même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :