Terres…

Immobiles (12)

Posted in Dépliement, Prose, Works in progress by dbourrion on 16 juin 2009

Visages visages et traces d’eux que l’on oublie et ça coulant de nous nous échappant suintant de nos peaux de nos doigts de nos bouches fermées serrées pourtant serrées tellement nous échappant alors tant que nous tentons mais tout mais l’impossible pour ne pas oublier pour ne pas les laisser tous ces visages tous les visages que nous avons aimés pour essayer de les garder nous tentons tout et jusqu’à graver sur nos peaux cela leurs traits leurs mots leurs rires mais rien n’y fait non rien n’y fait et l’on oublie et peu à peu l’on oublie tout et même nous et jusqu’à nous dans la promenade de nous le long de la jetée le long de nous le long du vent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :