Terres…

Immobiles (8)

Posted in Dépliement, Prose, Works in progress by dbourrion on 24 mai 2009

Replis sur soie replis de nous pliant ployant sous ce qui est de nous quoi oripeaux nippes robes usées et dans les plis encore toujours nos souvenirs à peine morts à peine froids et puis nos vies ce qu’il demeure d’elles ce qui hante chaque jour chaque heure de nos jours et pas à pas nos éloignements la distance que nous construisons à renforts de mots de phrases dépliées qui tout autour font protection forteresse digue à la mer à l’amer s’opposant et même si dehors se bousculent printemps et la langueur de nos festins infimes ces trilles d’alouettes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :