Terres…

(TG)V2 (série 4)

Posted in Prose, TGV, Works in progress by dbourrion on 11 mai 2009

Et dans mon dos venait ma terre et toute la plaine soudain figée et demeurant pareille pendant de longues minutes il n’y a plus eu que des coteaux très peu marqués et puis partout des vignes des vignes à perte de vue à perte de rêves quelque chose comme toutes mes ivresses passées et à venir poussées bien alignées sur les revers de la vallée et là-dedans blancs et poudreux quelques chemins des cicatrices des cheminements j’aurais voulu aller marcher là-bas me perdre dans le paysage y être un peu de gris un peu de bleu et puis plus rien que quelques pas vite effacés quelques traces soufflées par le vent du printemps.

Angers/Lorraine
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :