Terres…

Immobiles (5)

Posted in Dépliement, Prose, Works in progress by dbourrion on 1 mai 2009

Flottées de bois et d’os et puis de nous là entassés jetés abandonnés de tous de l’océan déjà parti déjà retiré loin évaporé et de l’histoire de nos histoires n’étant même plus dans nos propres souvenirs n’étant plus rien que tas amas de corps si amaigris qu’on aurait dit brindilles fascines qu’on aurait dit… finalement c’est impossible de parler d’écrire sur ça de dire cela ce qu’a été le choc des images le choc des corps au bord de la plage là où elle se fondait fondait dans l’eau salée marchaient à petits pas de très vieilles personnes et c’était un tableau mais pas de maître une aquarelle un peu naïve avec le phare en arrière-plan et par paquets des algues échevelées, des survivantes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :