Terres…

(TG)V3 série 3

Posted in Prose, TGV, Works in progress by dbourrion on 28 avril 2009

Au loin c’était encore une promesse de soleil c’était bien ça juste une promesse je ne bougeais quasiment plus encore mes doigts à essayer de dire mais quoi et à parler à qui dedans tout était immobile l’on aurait pu être rassuré mais moi qui devinais je sentais bien que la structure bougeait qu’elle fléchissait que quelque part des étais commençaient à craquer à grincer cela m’a fait penser aux vieilles mines que l’on voyait enfant dans des westerns sans intérêt aux vieilles mines de bois toutes étayées aux parois d’humide facture et là-dedans il y avait toujours le moment où le héros était enseveli par le soudain effondrement l’écroulement de tout et sans prévenir enfin si il y avait bien eu nombre de signes des craquements la terre qui alertait mais personne pour s’enfuir sortir de là et puis soudain… il m’est revenu que mon grand-père cet inconnu celui mort avant moi avait été mineur était-ce cela qui chuchotait ?

(Très Grande) Variation 3
Angers/Paris
Publicités

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. ln said, on 28 avril 2009 at 5:28

    et peut-être la mine de la Houve, rendue à la terre de Creuztwald depuis 5 ans et 5 jours…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :