Terres…

Replis (1)

Posted in Fronce, Prose, Works in progress by dbourrion on 27 avril 2009

un monde parfait et pas un bruit et pas un seul malade et pas de mort et rien qui puisse nous effrayer non rien du moins en apparence même si dessous dessous cela et dessous nous ça bougeait ça grouillait ça remuait dans les mondes du bas dans les mondes dessous où nous n’osions aller ne pouvions pas aller tous ces lieux là emplis de quoi nous ne pouvions ne voulions pas savoir emplis de choses noires de choses molles de liquides suintants mais quoi mais qui était-ce mais qui étaient ces ombres qui nous hantaient que nous tentions de maintenir derrière le monde lisse de nos jours derrière ces écrans que nous maintenions à grands renforts de gestes de mots d’agitation alors qu’en fait allons nous savions tous que le vrai monde était ailleurs dans les minuscules interstices de nos éclats dans les craquements les escarbilles de l’aube.

Publicités

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Immobiles (4) « Terres… said, on 27 avril 2009 at 6:50

    […] et propres et propres de nous personne ne dépassant pas un brin d’herbe pas une branche un monde parfait et pas un bruit et pas un seul malade et pas de mort et rien que les jours empilés les uns dessus les autres dans une perfection de […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :