Terres…

(TG)V2 série 3

Posted in Prose, TGV, Works in progress by dbourrion on 22 avril 2009

Au loin c’était encore une promesse de soleil la plaine n’avait même fini son dépliage elle demeurait comme cachée à nous cachée à tout peut-être ce voile qui demeurait dans les vallons dans les sous-bois accroché aux branches basses aux herbes hautes traversant ça nous devions être à pleine vitesse et mon ennui aussi glissait à toute allure 300 km/heure pour s’ennuyer était-ce bien la peine d’aller si vite là-bas rien ne changerait rien n’aurait bougé d’un seul pouce chaque chose à la même place et nous dedans tous dedans à regarder passer nos vies passer les trains c’était la même histoire j’ai regardé longtemps le vieil homme juste en face de moi ses yeux fermés ses lèvres bougeaient je n’ai pas pu faire autrement que de sentir qu’il priait mais qui mais quoi et que demandait-il lorsque ses yeux se sont ouverts j’ai vu qu’il était déjà mort.

(Très Grande) Variation 2
Angers/Paris
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :