Terres…

Japonais

Posted in Prose, Works in progress by dbourrion on 17 février 2009

Dans ce restaurant chinois non japonais immobile et moi au milieu du remuement des gens je demeurais assis dans la lueur bleutée de quelques néons clairs perdus noyés dans leur propre lueur glacée le ballet des serveurs n’arrêtait pas et les clients tous huppés vêtus de noir je me suis pris à rêver de couleurs et d’un grand champ de blé tous les visages se ressemblaient étrangement dans cette presque scène de film j’ai scruté les regards espérant y trouver quelque écho un reflet quelque chose de vivant encore mais rien ne répondait rien ne bougeait le thé avait un goût de terre allais-je donc boire toute la terre dans un reflet un visage a souri mais c’était seulement le mien et dans ma bouche la salive de la glaise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :