Terres…

Minuit (4)

Posted in Prose, Works in progress by dbourrion on 26 décembre 2008

Sans compter ce moment une nouveauté dans la scénographie où l’officiant nous a tous invités à nous donner la paix la paix de quoi et si vous me foutiez la paix c’est ce que disait mon père même pas vieux avant qu’il meure il adorait cette plaisanterie nous la servait souvent nous en riions et lui avec ses yeux de gosse dans la nef où l’on étouffait maintenant toute la populace a commencé à se congratuler à s’embrasser devant un jeune couple s’est retourné vers moi la main tendue j’ai hésité longtemps et puis j’ai serré leurs doigts tièdes finalement si ça pouvait les rassurer sur ce qu’il demeure du genre humain qui donc serrait la main de la femme détruite dehors les paumes glacées du vent d’hiver sans doute seulement elles partout ça s’agitait j’ai préféré me retirer rentrer en moi y arpenter les plaines vides de mon silence cette banquise où j’erre seul.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :