Terres…

Croisement

Posted in Prose, Works in progress by dbourrion on 17 octobre 2008

Regardant arriver cet homme que je ne connaissais que d’un peu loin de l’autre côté du monde j’ai vu une silhouette ronde d’abord s’encadrant dans la porte et un sourire derrière le bruissement des gens continuait son bourdonnement nous avons discuté un bon morceau de temps mais l’important était dans le silence ce qui n’a pas été laissé aux mots enfin à ceux que l’on prononce ensuite je l’ai accompagné vers sa voiture la chênaie était d’ombres grises et puis au ciel des nuages accrochés et puis encore comme je rentrais dans la porte tournante cette jeune femme noire magnifique de majesté et tout le reste depuis peut-être perdu dans ma mémoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :