Terres…

Inventaire (3)

Posted in Prose, Works in progress by dbourrion on 6 septembre 2008

Et les chemins disparus après qu’un remembrement ait gommé les anciennes coutures des terres, que tu cherches sans les retrouver, sans en trouver la moindre trace à la jointure des champs, des prairies, jusqu’à ce que tu t’aperçoives que tout a été bousculé et que seule ta mémoire encore a souvenir des sentiers oubliés.

Publicités

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. ms said, on 17 septembre 2008 at 3:21

    juste dire que « les anciennes coutures des terres » c’était beau dans le paysage et c’est beau écrit ici, pour nous les rappeler


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :